Votre enfant est nerveux, agité et vous rêvez de le voir plus calme?

Avant de le diagnostiquer "enfant difficile" ou "enfant tdah", quels éléments peuvent-ils facilement être supprimés de son environnement afin de l'aider à être plus calme, serein mais aussi à mieux se développer et être plus épanoui?

Nous allons voir 2 habitudes populaires mais tout aussi néfastes qu'on peut bannir ou du moins très fortement limiter. Et en bonus une activité Montessori anti stress très amusante à faire 🙂 Bismillah.

1. Le SUCRE ajouté et les ADDITIFS alimentaires

Sucre et Stress

Et oui! La consommation de sucres ajoutés est directement liée à l'augmentation du stress chez l'adolescent et l'adulte...alors que dire de l'enfant?

Quand on mange un donut ou qu’on boit un soda ou un jus de fruits sucré, le taux de sucre augmente brusquement, avant de chuter tout aussi vite, entraînant stress, mauvaise humeur ou déprime.

D'après le docteur Datis Kharrazian, cela explique l'apparition des symptômes dépressifs.

Des chercheurs ont montré quant à eux que l'hyperglycémie affectait le cerveau. Ils ont également démontré le lien entre hyperglycémie et maladie neuro dégénératives de type Alzheimer.

À noter que certains produits, comme la plupart des poudres chocolatées pour enfants, contiennent plus de sucre que l'ingrédient mis en avant (ici le chocolat)! 

Un nouveau sucre toxique et addictif

Selon la biologiste Anne-Françoise Burnol, le sucre ajouté a été durant longtemps exclusivement du saccharose, extrait de la betterave ou de la canne.

Cependant, depuis plusieurs années, « le saccharose tend à être remplacé par du sirop de glucose-fructose, aussi appelé isoglucose ou high fructose corn syrup (HFCS) ». Il est plus ou moins enrichi en fructose - dont le pouvoir sucrant est cinq fois supérieur à celui du glucose.

Si le goût sucré provoque une addiction comparable à celle des drogues et que le sucre est soupçonné de jouer un rôle dans l’épidémie d’obésité, le fructose agit, lui, comme un super-sucre entraînant une véritable dépendance.

La consommation de fructose est associée à une modification du métabolisme incluant une augmentation des lipides et du cholestérol circulant dans le sang, ainsi qu’une accumulation de graisse hépatique.

Bref, un super-sucre toxique et addictif.